• Charlotte Gollain

Réinventer la formation avec la réalité virtuelle

L’accélération de la digitalisation change profondément le fonctionnement des entreprises.

La formation y est bouleversée.

L’enjeu pour les entreprises est de donner envie en stimulant le besoin d’apprendre pour développer et valoriser les compétences de leurs collaborateurs et collaboratrices. Il est essentiel que les formateur.trices de demain s’approprient les nouvelles modalités de formation. Et l’une d’elle est la réalité virtuelle (VR).


Avant tout, il faut comprendre de quoi on parle.

Il s’agit de se plonger dans un environnement numérique dans lequel, on va avoir la possibilité de se déplacer avec une vision à 360° et même d'interagir avec des éléments de cet environnement.

Traditionnellement, pour vivre des expériences en VR, l’utilisation d’un casque est nécessaire. Cependant aujourd’hui, on peut vivre des expériences immersives via son téléphone ou son ordinateur.

C’est une réelle opportunité pour les formateur.trices, qui peuvent offrir des mises en situation aux apprenants sur tout et partout.

Cette mise en situation permet ainsi aux apprenants de retenir entre 75 et 90% de l'information !


L’apprentissage par la pratique

La VR nous permets de faire passer la personne qui apprends du rôle de spectateur à celui d’acteur. On sait tous que l’on retient mieux en faisant. Une étude montre d’ailleurs, que les personnes qui ont appliqué ce qu’on leur a expliqué, retiennent 90% de l’information 2 semaines après. Alors que celles qui ont seulement lu ces mêmes informations n’en retiennent que 10%.

Une autre étude menée par PWC en 2020, a prouvé que la formation en immersive learning permet de retenir l’information 4 fois plus vite que pendant une formation en présentiel.


Plonger l’apprenant.e dans une situation qui peut être rencontrée dans son travail peut parfois manquer aux formations traditionnelles. Et c’est là qu’est tout l’avantage de cette technologie : nous faire vivre une situation fictive pour nous y préparer quand elle se présentera à nous.


L’application de la VR à la formation

Il existe de nombreuses possibilité de formation en VR : leadership, recrutement, onboarding, formations métiers. Un exemple d’application est de placer l’apprenant.e 'dans la peau de celui qui fait’. Une entreprise de BTP pourra donc, former ses collaborateurs et collaboratrices à repérer les risques sur un chantier ou à effectuer les gestes de sécurité.

Si elle souhaite travailler le management, elle placera l’apprenant.e dans le rôle du responsable qui devra gérer une équipe mécontente. L’apprenant.e peut alors faire plusieurs fois la mise en situation pour gagner en assurance, et surtout ne prendre aucun risque.


Les recommandations des experts sont de faire des modules de moins de 30 minutes. Et surtout d’alterner les supports d’apprentissage. Ainsi, les parcours de formation de demain doivent mettre à profit toutes les méthodes pédagogiques pour maximiser l’apprentissage.


La mise en place des formations immersives

Les formations VR s’intègrent parfaitement au parcours de formation déjà existant. C’est, comme nous l’avons expliqué un outil à utiliser en complément du présentiel et de l’e-learning.

La mise en situation permet d’insister sur un point clé du programme de formation.

Plusieurs options s’offrent aux entreprises qui souhaitent utiliser la VR. Le plus important est de définir les besoins, les enjeux et les objectifs pédagogiques en amont. Ensuite on peut commencer à réfléchir à la création du contenu.

Il existe de nombreux prestataires sur le marché qui peuvent répondre à vos besoins.

Question matérielle, l’utilisation d’un casque permet une expérience totalement immersive. Cependant il faut investir dans le matériel et avoir un lieu fixe pour que les équipes puissent se former.


Aujourd’hui, l’utilisation des téléphones pour les formations semble être la solution la moins contraignante pour les organisations. Les apprenant.es peuvent faire leurs modules n’importe où et n’importe quand.


Enfin, parlons du coût. La formation immersive demande un investissement de la part des entreprises c’est certain. Mais c’est un investissement vite rentabilisé ! Si nous prenons l’exemple de Renaud, qui a investi 3 millions d’euros pour développer les formations en VR. Le groupe estime avoir pu économiser depuis 2 millions d’euros par an.


Avec la VR, les organisations peuvent apporter plus de flexibilité et d’engagement à leurs apprenant.es.

L’immersive learning n’est pas là pour remplacer les formations traditionnelles en présentiel. Il s’agit de tirer le meilleur des options qui s’offrent aux organisations pour personnaliser et améliorer leurs parcours de formation.

18 vues0 commentaire